Information complémentaire

Chemin de La Vall de Santa Creu

Il s'agit d'un itinéraire de difficulté moyenne en raison du dénivelé et de sa durée (environ 3h15). Le départ de cet itinéraire est le parking juste à l'entrée de la Vall de Santa Creu. De là, nous continuerons vers le centre en faisant attention aux panneaux qui nous mèneront au carrefour de Sant Pere de Rodes. L'itinéraire que nous vous proposons est celui de droite, le plus long. Immédiatement nous emprunterons le ravin des Cloells qui, entre des murets de pierres sèches, nous conduira jusqu'aux les corrals de'n Marcelet.
Nous suivrons les indications, en essayant de ne pas quitter l'itinéraire établi, jusqu'au Coll del Perer d'où nous profiterons d'une très belle vue. À ce stade, il rejoint le chemin qui monte de Llançà. L'itinéraire se poursuit vers le monastère de Sant Pere de Rodes, en passant par le Mas de la Granja, le Mas de la Pallera et l'ermitage de Santa Helena. Une fois arrivé au monastère, pour retourner à La Vall de Santa Creu, il faut reprendre le chemin qui part de la fontaine de Monjos (près du centre d'information du Parc Naturel).

 

1. LA VALL DE SANTA CREU

Le noyau de la Vall de Santa Creu est situé au NE de la municipalité de Port de la Selva. Il conserve encore les rues étroites et escarpées sur le rocher vivant des temps lointains. Aujourd'hui, la trentaine de maisons existantes ont été restaurées et servent, pour la plupart, de résidences secondaires. Très peu sont occupés par des familles tout au long de l'année. La Vall était une municipalité indépendante jusqu'à ce qu'un ordre de 1787 donné par Carlos III l'annexé au Port de la Selva. L'économie était basée sur l'élevage et la culture de la vigne et de l'olivier. Un bon endroit pour contempler les vignobles est le chemin qui relie la ville de La Vall à Sant Pere de Rodes.

 

2. ÉGLISE DE SANT FRUITÓS

Nous l'avons trouvée à l'entrée de la ville. La construction remonte au 17ème siècle. Il a remplacé l'une des quatre cellules monastiques disputées entre les monastères de Sant Policarp de Rasès et de Banyoles, bien qu'elle ait fini par appartenir à Sant Pere de Rodes. L'église, cependant, est mentionnée dès le IXe siècle. Il a une seule nef avec une abside semi-circulaire, et, dans l'ensemble, la tour du beffroi se distingue.

 

3. FONTAINE DE GARLAPA

A l'ombre généreuse des platanes de la place de la ville, il y a la fontaine (font) d'en Garlapa, populairement la fontaine d'en Garlapa boit et couvre. Sur la même place se trouvent le lavoir et l'abreuvoir. La place sert actuellement de point de rencontre pour les habitants du lieu.

 

4. CANYADA DE CLOELLS (VALLON DE CLOELLS)

Un vallon est une piste de bétail. Cloells est aussi le début de l'itinéraire que nous avons proposé et l'un des mieux conservés du Parc Naturel. La route des Cloells nous surprend par la majesté des paysages. Et, toujours, accompagné du charme de la solitude et de l'histoire d'une terre verte et riche, malgré l'abandon des fermes par l'homme.

 

5. CORRALS D'EN MARCELET OU CLOELLS

En remontant le ravin, nous trouverons des abreuvoirs et des corrals. Les d'en Marcelet sont des constructions en pierres sèches, plus précisément une palissade et deux grandes huttes circulaires, d'origine incertaine, mais qui servaient d'abri aux bergers et au bétail.

 

6. ELS MASOS

Le premier mas que l'on rencontre une fois sorti du Coll del Perer est le mas de la Granja, en ruine. En arrivant sur la route, sur notre droite, nous verrons le Mas de la Pallera. De l'autre côté de la route, nous pouvons visiter le dolmen qui porte le même nom.